BFMTV
Santé

Bretagne: faute de médecin, La Roche-Derrien recruterait un druide

L'annonce de recherche d'un médecin est toujours d'actualité sur le site Leboncoin.fr.

L'annonce de recherche d'un médecin est toujours d'actualité sur le site Leboncoin.fr. - Capture d'écran - Leboncoin.fr

Le Pays Rochois se dit à la recherche d'un généraliste qu'il ne trouve pas. Pour pallier le manque et alerter sur la désertification médicale, les élus affirment qu'un druide consultera chaque vendredi, renouant avec une tradition ancienne.

CANULAR - Certains indices pouvaient le laisser supposer, mais cette histoire de recrutement d'un druide n'était qu'une opération de com' très bien menée visant à dénoncer la désertification médicale, entre autres, dans la commune de La Roche-Derrien. - (mise à jour du 18/03)

Quitte à bénéficier d'un cadre enchanteur, pourquoi ne pas recruter un druide? A peine schématisée, voici faute d'avoir trouvé un médecin, la démarche menée par les élus de La Roche-Derrien, dans le département des Côtes-d'Armor. "On a tout fait", a expliqué au Télégramme Jean-Louis Even, maire de cette commune de Bretagne. A la recherche d'un généraliste l'édile raconte la pose de "panneaux sur la départementale, au rond-point". Finalement, le Pays Rochois s'en remettra au site Internet Leboncoin.fr pour passer une annonce. Elle a été consultée plus de 600 fois et "seul Gwénael Trochet y a répondu favorablement", détaille le journal.

"A défaut, il ne fera pas de mal"

Concédant qu'il faut faire le tri entre le bon druide et les "super-arnaqueurs", Jean-Louis Even rappelle que cette solution par défaut, n'est que temporaire. "On va faire l'essai pour un mois", rappelle-t-il lors de l'interview donnée au Télégramme. Le druide, dont le millier d'habitants sait depuis mardi qu'il consultera tous les vendredis, vient de la région de Saint-Malo. Sa mission consistera à s'occuper de "bobologie" sans pour autant remplacer un vrai médecin pour les maux plus sérieux.

"On fait un retour en arrière, mais on en fait sur plein de points. Il y avait des druides en Bretagne, on les remet au goût du jour. Ça ne sera pas pire que Doctissimo.com ou MrDocteur.fr, pas pire non plus que Michel Cymes qui écrit un livre (Vivez mieux et plus longtemps, ed. Stock, ndlr) pour savoir comment dormir, comment marcher. A défaut, il ne fera pas de mal, mais il peut apporter un peu de bien", confie le maire de La Roche-Derrien.

Le rôle de ce "druide-guérisseur" serait donc aussi d'orienter les "patients" vers des médecins en cas de besoin. Certains propos tenus sur la page Facebook de Gwenn-Maël semblent cependant assez fantaisistes.

Exemple d'une désertification médicale en marche

Par-delà le caractère cocasse de la démarche, au point qu'on peut se demander s'il ne s'agit pas d'un canular, l'exemple de La Roche-Derrien illustre parfaitement la désertification médicale. Avant d'en arriver à ce recrutement original, le maire précise que deux médecins sont en passe de quitter la zone. L'un veut "changer de vie" et l'autre est "en âge de faire valoir ses droits à la retraite". D'après Le Télégramme, le druide de 47 ans rencontré samedi dernier par les élus locaux "leur a fait bonne impression".

Dans ce bassin de 5.000 habitants, l'inquiétude perdure concernant l'avenir du pourtant coquet et bien équipé cabinet médical, dont tout aura été fait pour vanter les mérites. Sans oublier la région, son cadre de vie "près de la mer" et ses loisirs, également mis en avant. 

David Namias