BFMTV

Bordeaux: le port du masque obligatoire dans le centre-ville dès samedi

La rue Sainte Catherine, à Bordeaux.

La rue Sainte Catherine, à Bordeaux. - GEORGES GOBET

Les deux grandes artères commerçantes de Bordeaux sont concernées: la rue Sainte-Catherine et celle de la Porte Dijeaux.

Le port du masque à l'extérieur sera obligatoire dans les deux grandes artères commerçantes du centre-ville de Bordeaux à partir de samedi, a annoncé ce mercredi le maire EELV Pierre Hurmic devant la presse.

Le port du masque sera ainsi obligatoire rue Sainte-Catherine, la plus longue rue piétonne d'Europe, un "centre commercial à ciel ouvert", selon le maire, où s'alignent 240 magasins, ainsi que sa rue perpendiculaire de La Porte Dijeaux.

Contrôles à visée pédagogique dans un premier temps

Les quais de Garonne ne sont pas "dans l'immédiat" concernés, a ajouté Pierre Hurmic selon qui la fréquentation "n'est pas la même" mais qui envisage des actions pédagogiques notamment en direction des groupes qui s'y réunissent le soir.

Les contrôles seront dans les premiers jours à visée pédagogique. Les amendes ensuite éventuellement infligées sont fixées à 135 euros.

Un taux d'incidence deux fois supérieur au taux régional

Cette obligation est due à "l'augmentation des indicateurs de surveillance" du virus en Nouvelle-Aquitaine, a expliqué Hélène Junqua, directrice générale adjointe de l'ARS (Agence Régionale de Santé) Nouvelle-Aquitaine.

La capitale régionale est particulièrement touchée avec un taux d'incidence représentant le double du taux régional, à 9 cas pour 100 000 habitants, selon Hélène Junqua.

Le nombre de clusters a également augmenté dans la région, à 11 dont 4 à Bordeaux.

"L'attractivité touristique de la région" ainsi que des "rassemblements festifs et autres événements privés" expliquent cette propagation, selon elle.

"Inciter à apprendre à vivre avec le virus"

La Nouvelle-Aquitaine avait été plutôt épargnée par la première vague de Covid-19 au printemps.

Selon le maire de Bordeaux, "toutes ces mesures sont destinées à éviter des mesures plus contraignantes et inciter à apprendre à vivre avec le virus". Le port du masque avait été déjà rendu obligatoire dans les mêmes secteurs de Bordeaux du 11 mai au 24 juin derniers.

F.R. avec AFP