BFMTV
Santé

Boire 2 à 3 tasses de café par jour apporte d'importants bénéfices pour la santé, selon une étude

Machine à café : 3 offres à ne pas manquer pour vos cadeaux de Noël !

Machine à café : 3 offres à ne pas manquer pour vos cadeaux de Noël ! - Unsplash

Une étude sur près de 450.000 Britanniques conclut que la consommation de café tous les jours est "associée à une réduction significative des accidents cardiovasculaires et de la mortalité".

Un risque de mortalité "significativement réduit". Une nouvelle étude, publiée mardi dans le European Journal of Preventive Cardiology, s'est penchée sur les bénéfices apportés par le café à l'organisme. Elle conclut que boire 2 à 3 tasses de café par jour, qu'il soit décaféiné, moulu ou instantané, est "associé à une réduction significative des accidents cardiovasculaires et de la mortalité."

"Ces résultats suggèrent qu'une consommation légère à modérée de café moulu, instantané et décaféiné devrait être considérée comme faisant partie d'un mode de vie sain", déclare à Bloomberg Peter Kistler, du Baker Heart and Diabetes Institute (Australie), l'un des co-auteurs de l'étude.

L'étude a été réalisée avec les informations données par une cohorte de 449.563 participants, d'un âge médian de 58 ans, pris dans la base de données UK Biobank. Elle "contient des informations génétiques et sanitaires approfondies d'un demi-million de participants britanniques". Le suivi médian de ce groupe "était de 12,5 ans", précisent les auteurs.

Une probabilité de décès inférieure de 27% avec deux à trois tasses de café moulu

Les participants ont été divisés en six groupes: ceux ne buvant pas de café, moins d'un par jour, un, deux à trois, quatre à cinq et plus de cinq tasses par jour. Parmi les près de 450.000 profils retenus pour l'étude, 198.062 (44,1%) étaient des consommateurs de café instantané, 82.575 (18,4%) de café moulu, et 68.416 (15,2%) de décaféiné.

Les résultats de chaque groupe ont été comparés pour comprendre l'incidence du café sur la santé, et si les bénéfices de cette boisson sont observés dès une tasse par jour, ils atteignent un pic avec 2 ou 3 tasses. Avec une consommation plus forte (4 tasses ou plus), il y a toujours des bienfaits, mais ils sont de moins en moins importants.

Comparées aux personnes ne buvant pas de café, celles consommant 2 à 3 tasses de décaféiné par jour avaient en moyenne une probabilité de décès inférieure de 14%, explique Bloomberg. Cette même probabilité était de 27% pour deux à trois tasses de café moulu par jour, et de 11% pour le café instantané.

Toujours en comparaison avec le groupe de non-buveurs de cafés, le risque de maladie cardiovasculaire était réduit de 6% pour les buveurs de décaféiné (2 à 3 tasses par jour), de 20% pour ceux consommant du café moulu et de 9% pour le groupe du café instantané.

D'autre part, "le café moulu et instantané - mais pas le décaféiné - étaient associés à une réduction de l'arythmie" chez les participants.

Le café est fait de "plus de 100 composants"

Il reste encore difficile de comprendre quel élément joue en faveur de la santé dans le café. Le café est une alliance "complexe de plus de 100 composants biologiquement actifs, la caféine étant la plus reconnue", soulignent ainsi les chercheurs. C'est d'ailleurs pour étudier en partie les autres composants que le décaféiné fait partie de l'étude.

Le café "contient également des polyphénols", des antioxydants "et des micro-éléments tels que le magnésium", note l'étude. Or "il a été démontré que ces constituants réduisent le stress oxydatif, modulent le métabolisme" ou encore "améliorent le microbiome intestinal."

Plusieurs autres études avant celle-ci ont déjà relevé les bénéfices de la consommation de café sur l'organisme. En 2017, une recherche constatait ainsi "qu'une plus grande consommation de café était liée à un risque moindre de mortalité de toutes causes, plus particulièrement de maladies circulatoires et du système digestif".

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV