BFMTV

Pendant les vacances, le droit de se déconnecter de ses mails en plein essor

La loi Travail inscrit le droit à la déconnexion.

La loi Travail inscrit le droit à la déconnexion. - Ivan Valerio

Difficile de couper du travail, même pendant les vacances, avec les smartphones. Or l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle est aussi une clé du bien-être au travail. La Poste l’a compris en mettant en avant le droit de se déconnecter.

Regarder ses mail pro pendant ses congés. Recevoir un message de son N+1 et s’empresser d’y répondre de peur d’être jugé non investi. Rêver de la journée au bureau qui vient de s'écouler. Se réveiller sans avoir réellement coupé. C’est parfois le risque avec les nouveaux outils de communication.

"De plus en plus de directions se rendent compte du stress provoqué par les nouvelles technologies de l’information et de la communication qui peuvent mener au burn-out", estime Florence Osty, professeur affiliée, responsable du master sociologie de l'entreprise et stratégie de changement à Sciences Po Paris.

Le droit de ne pas répondre

Pour éviter ces dérives, des entreprises ont proclamé le droit à la déconnexion dans des accords, comme à La Poste en 2015. Il est aussi inscrit dans la loi Travail de Myriam El Khomri. Il s’agit du droit à ne pas répondre à ses mails, appels et messages reçus en dehors des heures habituelles de travail.

Pour La Poste, la trêve numérique a lieu entre 20h et 7h30 en semaine. Et pour les agents des centres de tri qui travaillent en horaires décalés, leurs managers sont appelés à préciser à la fin du message, dans une formulation automatique, que si le courriel est envoyé en dehors de leurs horaires de travail, ils ne sont pas non plus tenus d’y répondre.

Privilégier les envois différés

Car La Poste est partie du principe que bloquer les serveurs en dehors des horaires de travail serait contre-productif: les mail personnels seraient utilisés pour contourner cette contrainte. L’idée est plutôt d’inciter les collaborateurs à réfléchir à leur usage des nouvelles technologies en évitant de solliciter ses collègues le weekend quand cela peut attendre le lundi ou tard le soir quand "l'urgence" peut être traitée le lendemain.

S’ils craignent d’oublier la tâche à accomplir si eux travaillent tard, l’accord recommande de privilégier les envois différés rendus possibles par toute messagerie professionnelle, de manière à ne pas mettre la pression au destinataire.

Eviter les mails en rafale

Le texte mentionne également que l’usage modéré des mail est à privilégier, pour éviter de surcharger les messageries des collègues. "Les mails parapluie, avec 30 personnes en copie dans le but de se couvrir sont également à proscrire", estime Matthieu Poirot, psychologue social et coach en entreprise.

Enfin, prêter attention à la rédaction des mails est rappelé pour faciliter leur traitement en mentionnant des objets précis, notamment. Sans oublier que l’écrit, rédigé à la va vite et d’autant plus, tard le soir, peut être ressenti abrupte, voire agressif et provoquer des conflits relationnels au travail.

L'objectif des accords ou chartes d’usage des technologies numériques est aussi de légitimer le comportement de ceux qui parviennent à couper, une fois rentrés chez eux, ou en vacances.

ce que dit la loi travail

La Loi Travail de Myriam El-Khomri institue une nouveauté: ce "droit à la déconnexion". Elle impose aux entreprises de plus de 50 salariés, dans son article 25, à négocier ce droit dans le cadre des négociations annuelles obligatoires. S'il les négociations ne débouchent sur rien, l'entreprise doit mettre en place une charte pour garantir ce droit.

Rozenn Le Saint