BFMTV

Barré-Sinoussi : « On ne guérit toujours pas le Sida »

-

- - -

Françoise Barré-Sinoussi, co-lauréate du Prix Nobel de médecine, revient sur l'état d'avancement des recherches concernant le vaccin contre le virus du Sida.

La co-lauréate du Prix Nobel de médecine était ce vendredi matin l'invitée de Jean-Jacques Bourdin. Françoise Barré-Sinoussi a tenu à saluer le « travail de toute une équipe » qui a mené en 1983 à la découverte du virus du Sida. Ce prix Nobel est pour la recherche, l'occasion de reparler de la maladie. Selon elle, d'ici deux ans, l'annonce devrait être faite d'un accès universel au traitement « pour tous sur la terre » ajoute-t-elle.

La chercheuse a reconnu, avec regret que « le vaccin contre le Sida a été une série d'échecs successifs depuis une vingtaine d'années. Le dernier échec, l'année dernière a cependant été quelque chose d'important, parce que cela a été une prise de conscience de l'ensemble de la communauté scientifique internationale [sur le fait qu'il] est nécessaire de retourner à la recherche fondamentale pour essayer de mieux comprendre les mécanismes immunologiques les plus fondamentaux.

Il est important de rappeler qu'on ne guérit pas cette maladie. Le grand public a tendance à dire « il y a un traitement ! ». Attention, il existe un traitement qui apporte un bénéfice certain pour les patients, mais c'est un traitement à vie, avec des effets secondaires et des échappements.

A l'heure actuelle, on ne peut même pas dire si un vaccin est possible, donc en donner une date est impossible. Il faut envisager en parallèle les deux pistes suivantes : penser à un vaccin qui va traiter les patients et à un qui va prévenir contre l'infection elle-même. »

La rédaction-Bourdin & Co