BFMTV

Alpes-Maritimes: le port du masque en extérieur assoupli dès ce mardi

Cet assouplissement concerne les plages, le littoral ainsi que les espaces verts du département.

C'est une évolution ardemment attendue qui entre en vigueur ce mardi dans les Alpes-Maritimes: terminé le port du masque obligatoire en tout endroit, la règle générale est assouplie.

"À compter du 4 mai, il ne sera plus obligatoire de porter le masque dans les espaces verts urbains (parcs, jardins et espaces aménagés en bord de cours d'eau) et du littoral (plages) et aux bords de plan d'eau (étangs, lacs et pièces d'eau des bases de loisirs)", selon un courrier du préfet du département cité par France 3 Côte-d'Azur.

Une décision saluée par les habitants

Une nouveauté qui réjouit les habitants, qui déclarent face aux caméras l'envie de "se sentir plus libre" tout en observant une "distanciation minimum" en extérieur pour amenuiser les risques. La décision est également saluée par le maire de Villeneuve-Loubet, Lionnel Luca, qui avait écrit au préfet en ce sens la semaine passée.

L'infectiologue Enrique Casalino, qui pratique à l'hôpital parisien Bichat, met toutefois en garde face à un relâchement:

"Il y a un risque de transmission beaucoup plus important avec les nouveaux variants, et ces nouveaux variants pourraient prendre le dessus si nous ne sommes pas très prudents", pointe-t-il.

Taux d'incidence plus faible que la moyenne nationale

Dans les Alpes-Maritimes, le taux d'incidence est passé à 125 pour 100.000 habitants - il n'a jamais été aussi bas depuis le mois d'octobre, note Nice Matin. Le chiffre est par ailleurs bien moindre que la moyenne nationale, qui était de 245 lundi, selon CovidTracker.

Le département avait été l'un des premiers à voir certaines zones confinées les week-ends fin février, avant que les mesures ne soient alourdies puis étendues au reste du territoire français.

Kelly Vargin, Emma Arnau, Marjorie Marcillac et Clarisse Martin