BFMTV

Allergies au pollen des graminées: sept départements en risque très élevé

La saison des allergies aux pollens a débuté précocement en 2016. (photo d'illustration)

La saison des allergies aux pollens a débuté précocement en 2016. (photo d'illustration) - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Des départements du sud-ouest et des Pays-de-la-Loire sont placés en "risque très élevé" pour les allergies au pollen de graminées, alerte le RNSA.

C'est l'inconvénient de l'arrivée du beau temps. Les allergies aux pollens font leur retour en France. Sept départements sont placés en risque très élevé pour les allergie au pollen de graminées, alerte le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). Une large partie du territoire est également placée en "risque élevé".

L'association qui étudie "le contenu de l'air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population" indique que les conditions météorologiques sont "très favorables à la dispersion de fortes concentrations de pollens dans l'air".

Le Gers, le Lot-et-Garonne, le Lot, le Maine-et-Loire, les Pyrénées-Atlantiques, le Tarn-et-Garonne et la Vendée sont donc en risque très élevé.

Le sud de la France (à l'exception de la Corse), la région parisienne et l'est de la France sont également placés en "risque élevé".

En plus des graminées, le RNSA précise que les côtes méditerranéennes sont touchées par des risques allergiques provenant du pollen d'oliviers et de chênes.

Le bulletin d'alerte, qui a débuté ce vendredi, est prévu pour durer au moins jusqu'au 6 juin.