BFMTV

3e dose: le rappel vaccinal désormais ouvert à tous les adultes, 5 mois après la dernière injection

Au lendemain d'un Conseil de défense sanitaire tenu à l'Elysée, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi les mesures retenues par l'exécutif pour lutter contre la nouvelle flambée du Covid-19. Au centre du dispositif: l'ouverture de la campagne de rappel à tous les Français âgés d'au moins 18 ans et l'abaissement à cinq mois du délai à respecter après la 2e dose.

C'est la mesure-phare du nouvel arsenal défini par l'exécutif pour lutter contre la relance du Covid-19 dans l'Hexagone. Le gouvernement a décidé d'ouvrir la campagne de rappel vaccinal à tous les Français âgés d'au moins 18 ans et de ramener le délai séparant cette dose supplémentaire de la deuxième dose à cinq mois au lieu des six mois prévus jusqu'ici. C'est le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui l'a annoncé ce jeudi à la mi-journée lors d'une conférence de presse.

"Je le confirme: désormais le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes, dès cinq mois après la dernière injection", a-t-il déclaré. Il a poursuivi: "Ça concerne en pratique 25 millions de Français dont six millions de Français ont déjà reçu ce rappel. Il reste donc 19 millions de Français concernés." Il a fait l'éloge de la rapidité de la réponse suscitée par le rappel: "Dès les premières heures suivant le rappel, le niveau de protection redevient optimal".

Cette décision a été prise lors d'un Conseil de défense sanitaire qui s'est tenu mercredi à l'Elysée autour du président de la République. Auparavant, seules les personnes âgées d'au moins 65 ans ou immunodéprimées pouvaient postuler à cette dose de rappel.

Un rappel qui conditionnera la validité du pass

"Nous encourageons les Français à faire leur rappel dans les deux mois", a intimé le ministre. Il faut dire que cette troisième dose sera progressivement intégrée aux conditions d'obtention du pass sanitaire.

Sans rappel, la validité du sésame expirera ainsi sept mois après la deuxième dose. Cette contrainte sera effective dès le 15 décembre pour les 65 ans et plus, et dès le 15 janvier, "pour tous les autres publics", a précisé Olivier Véran.

La prise de rendez-vous en ligne est déjà possible

Côté logistique, le ministre de la Santé a listé les zones où il sera possible de pratiquer son rappel: "Ces rappels peuvent se faire dans 15.000 pharmacies, chez les médecins de ville, les sages-femmes, les infirmiers, les kinésithérapeutes, dans les plus de 1100 centres de vaccination toujours ouverts sur le territoire." "Nous allons rouvrir et amplifier le nombre de centres de vaccination et ce, dès ce week-end", a-t-il encore promis.

"Vous pouvez d'ores et déjà vous rendre sur les plateformes de prises de rendez-vous en ligne pour réserver votre créneau", a complété Olivier Véran qui a voulu rassurer les Français quant à la quantité de vaccins disponibles: "Plus de 25 millions de vaccins ARN Messager sont actuellement stockés", dont "quatre millions chez les médecins".

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV