BFMTV

Zemmour: "Les femmes n'incarnent pas le pouvoir"

Pour Eric Zemmour, le pouvoir "s'évapore dès que les femmes arrivent".

Pour Eric Zemmour, le pouvoir "s'évapore dès que les femmes arrivent". - -

L'écrivain et polémiste est revenu, sur le plateau de BFMTV, ce mardi soir, sur sa conception du pouvoir, alors que cinq femmes se sont d'ores et déjà déclarées candidates à la mairie de Paris.

"Dans les milieux où il y a vraiment le pouvoir, il n'y a pas de femmes". Invité de BFMTV ce mardi soir, à l'occasion de la sortie en librairie de son nouveau livre, Le bûcher des vaniteux 2 (éditions Albin Michel), l'écrivain et polémiste Eric Zemmour est revenu sur sa conception du pouvoir, qui est, selon lui, exclusivement masculin.

"Les valeurs féminines sont incompatibles avec le pouvoir"

Interrogé par Ruth Elkrief sur la présence de cinq femmes dans la course à la mairie de Paris pour 2014, Eric Zemmour a ainsi estimé que "les valeurs féminines sont incompatibles avec le pouvoir et l'incarnation du pouvoir".

"Depuis vingt ans, il y a une montée de la présence féminine dans la vie politique. Or, parallèlement, le pouvoir s'évapore du politique", a-t-il justifié. Et de marteler: "Je pense qu'il y a un lien entre le pouvoir et la virilité. Les hommes ont inventé le pouvoir".

Pour Eric Zemmour, le pouvoir doit donc rester entre les mains des hommes, car, dans le cas contraire, il se "dilapiderait". Les femmes "n'expriment pas le pouvoir, elles ne l'incarnent pas, c'est comme ça. Le pouvoir s'évapore dès qu'elles arrivent", conclut-il.

A.S.