BFMTV

Yade : « Je n'ai jamais vu de tels rapports entre états ! »

-

- - -

Alors que la Chine critique Nicolas Sarkozy, qui a rencontré ce week-end le Dalaï-lama, Rama Yade, secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, prend la défense du Président français.

La Chine n'a pas apprécié la rencontre ce samedi entre le Président Français et le chef spirituel tibétain. Pékin a très vite émis de virulentes critiques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Et ce matin, le Quotidien du peuple, l'organe officiel du Parti communiste chinois, parlait d'un "lourd tribut" que la France devra payer.

« Sarkozy ne s'est pas laissé intimider »

Des propos que Rama Yade juge « anormaux ». Invitée sur RMC, la secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme a pris la défense de Nicolas Sarkozy : « Le Président de la République a vu, comme il s'y était engagé, le Dalaï-lama. Il n'a pas cédé à une quelconque intimidation, à un quelconque chantage. Les Chinois ont une manière de s'adresser aux autres nations, et notamment à la France, qui me semble un peu... spéciale. Je n'ai jamais vu de tels rapports entre des états censés être des partenaires. C'est très étonnant. Les principaux dirigeants de la planète, que ce soit Angela Merkel, George Bush ou Gordon Brown, ont rencontré le Dalaï-lama. Et ils n'ont pas eu ce traitement. »

« Revenir à un partenariat franc »

Consciente des enjeux des relations franco-chinoises, Rama Yade, tout en restant ferme, a tenu à envisager l'avenir avec optimisme : « Je pense qu'il faut revenir à un peu plus de raison, et établir un partenariat, clair, net, traditionnel, où l'on se dit les choses franchement. Le Président français a donné des preuves de la considération qu'il portait aux Chinois et à leur Etat : notamment en se rendant en visite d'Etat, en se rendant à l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin et en évitant, avec son accord, de voir le Dalaï-lama pendant les JO. »

La rédaction-Bourdin & Co