BFMTV

Xavier Bertrand refuse d'enlever son masque lors de la cérémonie d'hommage au général De Gaulle 

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand a été la seule personnalité politique à garder son masque dimanche, lors de la célébration des combats de Montcornet, dans l'Aisne.

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, détone sur les photos prises pendant la cérémonie en hommage au général De Gaulle organisée dans l’Aisne ce dimanche en présence d'Emmanuel Macron. Il est en effet le seul à porter un masque.

Interrogé par Oise Hebdo, Xavier Bertrand explique que l’Elysée avait demandé aux participants de retirer leur masque avant le début de la cérémonie mais qu'il a refusé.

"L'Elysée a fait retirer les masques à l'ensemble des élus présents. Mais ils sont à moins d'un mètre", a expliqué le président des Hauts-de-France à la chaine locale. 

"Le masque n'était pas obligatoire sur le site compte tenu du fait que nous étions a l'extérieur et en mesure d'assurer la distanciation physique", a répondu l'Elysée, contactée par BFMTV. "Du reste ceux qui ont souhaité le garder n'en ont pas été privé."

Une tribune critique du gouvernement

Xavier Bertrand avait déjà lancé les hostilités contre le gouvernement le matin même, dans une tribune publiée dans le JDD. En rendant hommage à De Gaulle, il fait le parallèle entre la défaite de la France en 1940 et la gestion du gouvernement face à la crise du coronavirus.

"Face à la menace, l'Etat n'était pas prêt. Il n'avait pas les équipements nécessaires: les avions manquaient. Pire, les gouvernements de passage avaient menti à la population crédule, leur laissant croire que la France attendait l'ennemi de pied ferme", écrit-t-il dans cette tribune. "Lorsque le conflit éclata, nous avons pris les mauvaises décisions" et "le courage des hommes n'a pas suffi pour combattre l'ennemi." 
Cyrielle Cabot