BFMTV

Wauquiez : « On était dans une logique d’assistanat »

BFMTV

Laurent Wauquiez, interviewé par Jean-Jacques Bourdin, a évoqué les réformes que le gouvernement va mettre en place pour lutter contre le chômage.

Invité sur RMC mercredi 9 avril, le secrétaire d'Etat à l'Emploi a présenté les perspectives du gouvernement en matière de lutte contre le chômage : « Jusque là, on a parfois eu l'impression que le chômage était juste, un peu logique d'assistanat. C'est-à-dire que quelqu'un se présentait à l'ANPE, on le traitait comme un numéro dans une liste de statistiques et, grosso modo de temps en temps, on lui présente une offre d'emploi. Même si la situation s'est considérablement améliorée en termes d'efforts faits par les équipes ANPE et ASSEDIC, on veut faire en sorte que, lorsque le demandeur d'emploi vient, on fasse un vrai contrat avec lui dans lequel on met sur la table les droits qu'il a : un vrai accompagnement personnalisé où l'on fait du sur-mesure, le fait d'avoir un entretien très régulier mensuel, le fait qu'on lui propose des vrais offres d'emploi, le fait qu'il ait accès à de la formation s'il en a besoin pour se mettre à niveau dans tel domaine ».

« En contrepartie il y a aussi des devoirs et je veux mettre le paquet pour qu'on ait un vrai accompagnement et que l'on s'impose une culture du résultat au niveau du fonctionnement ANPE-ASSEDIC. De l'autre côté, il faut que ce soit aussi équilibré et qu'il y ait des devoirs en contrepartie si on vous propose deux offres d'emploi raisonnables. Raisonnable, cela veut dire grosso modo dans la branche professionnelle dans laquelle vous êtes. On peut aussi permettre de rebondir dans une branche plus dynamique ».

La rédaction-Bourdin & Co