BFMTV

Wauquiez : « Diminution d'effectifs ? En 2011, on va voir... »

Laurent Wauquiez, Secrétaire d'Etat à l'emploi

Laurent Wauquiez, Secrétaire d'Etat à l'emploi - -

Le Secrétaire d'Etat à l'emploi, Laurent Wauquiez, décrypte sa feuille de route budgétaire et la diminution d'effectifs possible au Pôle Emploi.

Le Premier ministre a demandé une diminution des effectifs à Météo France, au CNRS et au Pôle emploi. On va diminuer les effectifs au pôle emploi ?
« Pôle emploi, tant qu’on a la crise, a été jusque là préservé quant aux diminutions d’effectifs. On a même rajouté des effectifs. Dans une situation de crise et de tensions, il faut qu’on reste sur le même travail. Mais attention (il pointe Jean–Jacques Bourdin du doigt…), ce que me demande le Premier ministre c’est qu’on améliore notre efficacité. Si on a fait Pôle Emploi, c’est pour quoi ? Plutôt que d’avoir deux services de gestion informatique, on en ait plus qu’un. Plutôt que d’avoir deux services de DRH, deux services juridiques, on en ait plus qu’un. Et que ces équipes, qui faisaient du travail dans les arrières boutiques, on puisse les redéployer pour qu’elles soient au contact des demandeurs d’emploi, qu’elles améliorent le service rendu aux demandeurs d’emploi et aux employeurs. Ça, c’est mon travail sur pôle emploi. »

Les effectifs vont baisser, au Pôle Emploi ?
« Sur l’année 2010, évidemment non. Sur l’année 2011, on va voir. Ça fait partie de nos négociations. Sur mon budget, j’ai été très responsable. Ce que je n’ai pas voulu creusé, ce sont des déficits et des dépenses qu’ensuite on se trainerait, y compris en sortie de crise. »

« Tout le monde doit payer pour les retraites »

Laurent Wauquiez a entre autres précisé récemment que pour la réforme des retraites « le financement doit être équitablement réparti sur tout le monde. Donc tout le monde doit payer », a-t-il insisté. Et de poursuivre : « Tous les revenus devront participer à l'effort de solidarité pour les retraites. Moi, qui suis de sensibilité droite sociale, c'est un point qui me va bien », a-t-il dit.

De son côté, Nicolas Sarkozy a confié à Laurent Wauquiez, dans le cadre du sommet social de lundi, le développement accru de l'alternance pour atteindre 800.000 jeunes en 2015 (12,5% des 15-25 ans). Le Président de la République a même dit attendre « dans les mois qui viennent », des propositions du secrétaire d'Etat à l'Emploi.

Pour retrouver l'intégralité du podcast de Laurent Wauquiez, cliquez ici.

La rédaction de RMC