BFMTV

Valls veut « s'attaquer à la mafia qui gangrène la société corse »

Manuel Valls

Manuel Valls - -

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé une visite en Corse, critiquant un « système affairiste » mêlé au nationalisme et au « très grand banditisme ».

Revenant sur le meurtre d’Antoine Sollacaro, l’avocat d’Yvan Colonna, mardi en Corse, le ministre de l'Intérieur a promis de « s'attaquer à cette mafia, à ce qui gangrène la société corse ». S'en prenant à « l'affairisme, à ces réseaux, à ces hommes qui tuent », Manuel Valls a par ailleurs annoncé qu'il se rendrait prochainement en Corse avec la garde des Sceaux, Christiane Taubira. Selon lui, « d'une certaine manière, l'autorité de l'Etat se mesure en Corse dans sa capacité de démanteler le système affairiste et empêcher les gens de se tuer », a-t-il estimé.

« Des liens avec le très grand banditisme »

Cela « veut dire qu'il faut encore plus agir sur le terrain, coordonner le travail entre la police et la justice, pénétrer et déstabiliser les réseaux affairistes parce que, aux traditionnelles revendications nationalistes se mêlent en Corse la poursuite d'intérêts économiques qui sont peu avouables et des liens avec le très grand banditisme », a souligné le ministre de l'Intérieur.

M. Chaillot avec AFP