BFMTV

Thomas Thévenoud reconnaît aussi des "impayés de loyers"

Thomas Thévenoud, en 2012.

Thomas Thévenoud, en 2012. - Thomas Samson - AFP

Thomas Thévenoud, joint par BFMTV, reconnaît des "impayés de loyers", confirmant une information dévoilée par Le Canard Enchaîné.

La liste noire de Thomas Thévenoud ne cesse de s'allonger, alors qu'il s'accroche à son mandat de député, contre l'avis de son parti.

Après des retards sur le paiement de l'impôt sur le revenu, l'ex-secrétaire d'Etat reconnaît auprès de BFMTV avoir eu également des retards sur le paiement du loyer de son domicile parisien, comme le révélait plus tôt dans la journée Le Canard Enchaîné.

"Oui, il y a eu des impayés. Mais nous avons payé, nous avons tout réglé", avoue Thomas Thévenoud, joint par BFMTV. "Mais c'était avant mon élection à l'Assemblée nationale", ajoute le député.

"Je me suis tiré une balle dans le pied"

L'homme semble abasourdi par la situation. "Je reconnais que j'ai fauté, je demande pardon. Mais je veux qu'on arrête de salir mon nom. Je n'ai rien à cacher, l'administration sait tout de moi", affirme-t-il. "Je me suis tiré une balle dans le pied, mais je ne suis pas un fraudeur. Je n'ai pas un euro de côté. Je n'ai pas de comptes, pas de bagnole."

Interrogé sur la "mise en congé" de son épouse, chef de cabinet du président du Sénat, le député enrage. "C'est illégal. On ne peut pas virer quelqu'un parce qu'il n'aurait pas payé ses impôts. J'ai payé. J'ai payé à tous les niveaux, fiscalement et politiquement. Ma femme a payé."

A. G. avec Apolline de Malherbe