BFMTV

Thème 3: Ventes d'armes française

BFMTV

Le Ministre de la défense, Hervé Morin aborde la construction d'un deuxième porte-avion nucléaire.

J-J B : A qui allez vous vendre le rafale ? H M : Je ne vous dirai pas quels sont les prospects.

J-J B : Vous avez des contrats en vue ? H M : Je ne vous parlerai pas de ça. Nous allons annoncer un plan stratégique à la fin de l’année.

J-J B : Plus on vend d’armes en France et mieux on se porte ? H M : Il faut arrêter de faire des angélismes. On a une industrie et on doit la défendre.

J-J B : Je dis ça parce qu’on donne des leçons de droits de l’homme à la terre entière… H M : Mais on a des contrôles politiques puisque vous savez que la vente d’armes est soumise à une autorisation d’une commission présidée par les services du Premier Ministre donc tout ça est sous contrôle. On ne vend pas n’importe quoi n’importe comment. Ce que je souhaite c’est que l’on ait un plan stratégique à l’exportation pour faire en sorte que l’on soit aussi performant que les autres pour soutenir l’industrie de défense quand elle est en marche.

J-J B : Notre deuxième porte-avion nucléaire ? H M : La question du deuxième porte-avion est une question qui est posée dans le cadre du livre blanc sur la défense. Ce livre blanc est chargé de faire un travail (effectué la dernière fois en 1993) qui est une analyse stratégique : les alliances, les menaces, les risques, et quelles doivent être les missions des forces armées et quel doit en être le modèle. Dans le cadre de cette réflexion, la question du second porte avion sera posé avec un arbitrage du Président de la République.

J-J B : Vous y êtes favorable ? H M : Le Président de la République décidera. Nous avons dans le budget 2008 inscrit 3 milliards d’euros d’engagement dans l’hypothèse où le Président de la République déciderait de faire ce second porte avion et la décision sera prise début d’année 2008.

J-J B : Compte tenu du pouvoir d’achat des Français peut être que le « non » serait mieux non ? H M : Ce n’est pas une question de pouvoir d’achat des Français c’est un choix parmi l’ensemble des moyens dont l’armée française a besoin pour assurer la défense et la sécurité du pays.

La rédaction-Bourdin & Co