BFMTV

"Suis-je de gauche?" Valls ne "se pose pas la question", selon Le Roux

Bruno Le Roux sur BFMTV lundi 1er septembre

Bruno Le Roux sur BFMTV lundi 1er septembre - BFMTV

Le chef de file des députés PS, Bruno Le Roux, a défendu sur BFMTV l'action et l'orientation politique du Premier ministre Manuel Valls et l'assure du soutien des députés de la majorité mais aussi de celui du Parti socialiste.

Manuel Valls aura "bien entendu une majorité" s'il venait à demander la confiance aux députés de l'Assemblée nationale, a assuré le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, lundi sur BFMTV."Je n'ai rien à craindre à ce que le Premier ministre engage sa responsabilité, que ce soit en septembre ou en octobre", a-t-il précisé tandis que les "frondeurs" maintiennent la pression, notamment le week-end dernier à l'université d'été du parti et quelques jours après l'éviction du gouvernement d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon, critiques envers la politique du gouvernement.

"Il ne se pose pas la question de savoir s'il est de gauche"

"Le Premier ministre est porteur d'une politique, avec le président de la République, et il est soutenu par une majorité du groupe à l'Assemblée nationale, par une majorité au Parti socialiste et il a fait un discours (dimanche à la Rochelle lors des universités d'été) qui le pose en responsable, en homme d'Etat, de gauche, et voulant la réforme", a détaillé Bruno Le Roux.

"Il ne se pose pas la question en se levant le matin, 'est-ce que je suis de gauche ou pas?', a précisé Bruno Le Roux. Il l'est et la politique qu'il mène est la mieux adaptée à notre pays".

Quant à l'avenir présidentiel de François Hollande, le chef du groupe PS écarte toute les hypothèses: "Un président sortant est naturellement le candidat de sa majorité". Mais Bruno Le Roux ne dit pas à quoi pense Manuel Valls lorsqu'il se rase...

Samuel Auffray