BFMTV

Stéphane Le Foll, invité sur RMC ce jeudi à 8h35

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, est ce jeudi l’invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h35 sur RMC et BFMTV

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, est ce jeudi l’invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h35 sur RMC et BFMTV - -

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, est ce jeudi l’invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h35 sur RMC et BFMTV. Impopularité du président Hollande, politique de rigueur, interdiction de pesticides nocifs pour les abeilles… le ministre abordera tous les sujets qui font l’actualité. Suivez son interview en direct dès 8h35 sur RMC et RMC.fr

Il a été pendant 11 ans le bras droit de François Hollande à la tête du PS. Et alors que l'exécutif s'enfonce un peu plus dans l'impopularité, Stéphane Le Foll revient en force auprès du chef de l'Etat. Le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt est l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi à 8h35 sur RMC et BFMTV. Après des mois plombés par une avalanche de plans sociaux, Stéphane Le Foll prône une deuxième phase du quinquennat "offensive", centrée "sur la relance de l'investissement".

Ne pas confondre rigueur et austérité

Pour Stéphane Le Foll, il ne faut pas confondre rigueur et austérité : « La rigueur qui nous mettons en œuvre consiste à réduire les déficits publics : il s’agit de retrouver notre souveraineté en évitant que notre pays ne se retrouve soumis aux marchés, et de nous permettre, grâce à la démonstration de notre sérieux, de peser sur l’orientation de l’Europe ». « Il faut bien sûr se donner les moyens de relancer la croissance, mais nous pouvons le faire en suscitant des investissements ».

Suspension de 3 pesticides nocifs pour les abeilles

Stéphane Le Foll avait interdit, peu après son arrivée au gouvernement en juin dernier, le Cruiser OSR sur le colza. Et lundi, la Commission européenne a suspendu pour deux ans l'utilisation de trois pesticides largement utilisés dans le monde et liés au déclin des abeilles. « Maintenant, on a un chantier devant nous, estime le ministre, pour essayer de garantir à la fois la protection d'un certain nombre de productions, de récoltes et de céréales, et définir à partir de ce moratoire les conditions de la protection des abeilles ». Une « décision hâtive », selon les syndicats agricoles FNSEA et Coordination rurale, qui « va à l'encontre des intérêts croisés agriculteurs/apiculteurs ».

Le ministre de l’Agriculture réagira aussi à une récente étude, qui montre que le taux de pesticides dans le corps humain est plus élevé chez les Français. Dans nos anti-moustiques ou nos désherbants, mais aussi dans nos aliments : les pesticides et les PCB sont partout dans notre environnement. Même ceux que la France a interdits depuis plusieurs années déjà, puisqu'ils imprègnent longtemps l'écosystème.

Retrouvez ici tous les invités de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV.

J.V. avec Jean-Jacques Bourdin