BFMTV

Sarkozy envisage d'augmenter le prix de certaines consultations

Le gouvernement envisage de relever le prix de certaines consultations particulièrement longues pour les médecins généralistes, comme celles de patients atteints de la maladie d'Alzheimer. /Photo d'archives/REUTERS

Le gouvernement envisage de relever le prix de certaines consultations particulièrement longues pour les médecins généralistes, comme celles de patients atteints de la maladie d'Alzheimer. /Photo d'archives/REUTERS - -

BORDEAUX (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé mardi que le gouvernement envisageait d'augmenter le prix des consultations particulièrement longues...

BORDEAUX (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé mardi que le gouvernement envisageait d'augmenter le prix des consultations particulièrement longues des médecins généralistes, comme pour des patients atteints d'Alzheimer.

Le président français a souligné lors d'un déplacement à Bordeaux que les décisions seraient prises en 2011.

"Nous sommes attachés à la rémunération à l'acte mais il existe des missions de service public qui dépassent le paiement à l'acte", a-t-il déclaré lors d'une table ronde. "Il est des consultations qui demandent des examens très approfondis."

"Il faut valoriser le parcours des médecins généralistes dans l'accompagnement d'Alzheimer et rémunérer une implication forte", a-t-il ajouté.

L'augmentation des consultations particulièrement longues constitue l'une des propositions faites dans un rapport remis fin novembre à Nicolas Sarkozy par l'ancien ministre Elisabeth Hubert pour revaloriser la filière généraliste.

Elle avait suggéré une refonte du système de rémunération avec une graduation des honoraires en fonction de l'acte.

"Quand on a un acte court, hypersimple, la valeur peut être plus faible. Pour une démarche plus longue, la valeur doit être plus importante et bien évidemment les patients doivent en être remboursés", avait ajouté Elisabeth Hubert.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse