BFMTV
Politique

Rumeurs transphobes: Brigitte Macron va porter plainte

Brigitte Macron, le 14 juillet 2017.

Brigitte Macron, le 14 juillet 2017. - Christophe Archambault - AFP

Alors qu'elle est la cible depuis une semaine de mensonges l'accusant d'être née homme et de s'appeler "Jean-Michel Trogneux", l'épouse du président de la République a précisé dimanche soir via son entourage qu'elle comptait porter plainte.

Comme confirmé par l'entourage de Brigitte Macron à BFMTV, l'épouse du président de la République a l'intention de déposer plainte après que des rumeurs transphobes l'ont visée.

Cette plainte fait suite à la propagation, ces derniers jours, d'une rumeur sur l'identité de la Première dame. Lundi dernier, une tendance a grossi sur Twitter, affirmant que Brigitte Macron était née "Jean-Michel Trogneux" (Trogneux étant son nom de jeune fille).

Un mensonge qui a été massivement relayé par l'extrême droite sur le réseau social. Le site d'information numérique Numerama a dressé la généalogie de cette infox, notant qu'elle était apparue pour la première fois dans les colonnes de Faits & Documents, une revue proche des milieux complotistes, dans son édition en date du 29 septembre dernier.

Mathieu Coache avec R.V.