BFMTV

Rebsamen sur RMC : « Trop d'austérité casse la croissance »

François Rebsamen

François Rebsamen - -

Ce mardi sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin recevait François Rebsamen, président des sénateurs PS. Le sénateur-maire de Dijon est revenu sur le cumul des mandats qu'il souhaite amender afin de permettre aux sénateurs de conserver un mandat local. Il s'est aussi montré sévère avec la politique d'austérité.

Sondage au plus bas pour François Hollande, parlementaires inquiets, mariage pour tous, François Rebsamen donne son avis à Jean-Jacques Bourdin sur la politique du gouvernement. Cet électron libre du parti socialiste n’hésite pas à recadrer le Premier ministre comme il l’a déjà fait le 6 avril dernier en appelant Jean-Marc Ayrault à « recadrer ses troupes ».

Sur l'immigration

8h55 - François Rebsamen : « On doit fixer une liste de métiers où on n'arrive pas à trouver de Français pour répondre aux besoins. Les Américains le font. Il y a du chômage en France et pourtant des secteurs pas pourvus. Donc il faut établir une liste de besoins professionnels. Pour les étudiants, il ne faut pas hésiter à ouvrir nos universités ».

Sur le droit de vote des étrangers

8h53 - François Rebsamen : « Ce n'est pas le moment. Les députés de droite n'en veulent pas et c'est stupide d'ailleurs. Ça existe dans les autres pays européen ».

Sur le cumul des mandats

8h49 - François Rebsamen : « Je pense que les sénateurs apportent quelques choses dans le débats grâce à leur mandat local de maire. En Angleterre, on peut être ministre et député. Pour les sénateurs, je suis pour le cumul. Et ce n'est pas pour gagner de l'argent. Je ne voterai pas contre cette mesure mais je proposerai un amendement pour les sénateurs. Je suis pour l'interdiction du cumul des indemnités ».

Sur les métiers incompatibles avec un mandat politique

8h48 - François Rebsamen : « J'ai vu que monsieur Copé se pose des questions. Il est avocat d'affaire et ça ce n'est pas possible. On a le droit de cumuler une autre fonction, mais c'est tout ».

Sur le patrimoine des élus

8h47 - François Rebsamen : « J'ai déjà dévoilé mon patrimoine ».

Sur les couacs au gouvernement

8h45 - François Rebsamen : « On ne peut plus entendre un ministre qui dit le contraire d'un autre ministre. Je ne crois pas qu'il faut remanier le gouvernement. Il faut peut-être plus de cohérence entre les ministères avec des grands pôles. Regrouper les ministères serait sûrement mieux ».

Sur l'Allemagne et l'Europe

8h43 - François Rebsamen : « L'Allemagne doit être plus solidaire. Elle ne l'est pas suffisamment avec l'Europe ».

8h42 - François Rebsamen : « On n'est jamais impuissant en politique. Et nous croyons que la Banque Européenne a besoin de bouger. Ajouter de l'austérité à l'austérité et nous n'aurons plus de croissance ».

Sur la politique économique du gouvernement

8h40 - François Rebsamen : « Ce qu'il faut c'est retrouver les voies de la croissance et ce n'est pas la France seule. La croissance ne reviendra pas toute seule en France mais nous sommes prêts ».

8h36 - François Rebsamen : « Ce n'est pas François Hollande qui est visé mais la politique économique. Il faut l'assouplir, avoir un cap. Il ne faut pas casser la croissance. Quand on dit 0% de déficit en 2017, je dis ce n'est pas grave attendons 2018. Trop d'austérité casse la croissance ».

Revivez ici la matinale de Bourdin & Co du 23 avril 2013

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin