BFMTV

Primaire de la droite: Civitas va appeler à voter Poisson

Le mouvement Civitas, manifestant contre le mariage homosexuel.

Le mouvement Civitas, manifestant contre le mariage homosexuel. - illustration.

Civitas, l'association catholique intégriste devenue parti politique d'extrême droite, s'invite dans la primaire à droite en appelant ses sympathisants à voter pour le candidat Jean-Frédéric Poisson.

Civitas est un nouvel arrivé dans le monde des partis politiques, mais il compte bien peser dans la présidentielle à venir en France. 

Le mouvement catholique intégriste va appeler ses sympathisants à voter pour le président du Parti Chrétien-Démocrate, candidat à la primaire de la droite, Jean-Frédéric Poisson, annonce le journal l'Opinion

Le but du président de Civitas, Alain Escada? "Perturber" la primaire, en votant pour ce candidat à droite de la droite. Un soutien accéléré après la polémique sur la soumission de la candidate démocrate, Hillary Clinton, "aux lobbies sionistes". 

Jean-Frédéric Poisson, qui, par ailleurs, n'exclut pas fermement de voter pour Marine Le Pen si celle-ci est face à Alain Juppé au second tour de la présidentielle. 

Une alliance avec des groupes d'extrême droite 

En avril dernier, l'association intégriste a discrètement changé son statut pour devenir un parti politique d'extrême droite à part entière. Un statut qui pourra désormais lui permettre de proposer à ses donateurs une déduction fiscale de 66%, mais surtout désigner des candidats, participer aux élections et ainsi percevoir des fonds publics. "Nous avons une vraie démarche politique", s'était alors défendu Alain Escada, le président de Civitas. 

Et ce nouveau joueur dans le camp de l'extrême droite ne compte pas s'arrêter à la primaire de la droite: Civitas voit plus loin et prépare les législatives. L'idée serait de former une alliance avec le Parti de la France (nationaliste) de Carl Lang et les Comités Jeanne de Jean-Marie Le Pen.

Le parti revendique aujourd'hui 2.500 adhérents et espère, avec cette alliance, récolter 1 ou 2% des voix, indique l'Opinion.

Le mouvement Civitas s'est fait connaître aux yeux du grand public pour ses prises de positions contre le mariage homosexuel ou ses campagnes chocs contre l'avortement. Fondé autour des années 2000 et proche des intégristes de la fraternités sacerdotale Saint Pie-X, Civitas a apporté, en janvier 2014, son soutien à Farida Belghoul, instigatrice des journées de retrait de l'école pour lutter contre une certaine "théorie du genre" qui serait enseignée dans les établissements scolaires. 

Marine Henriot