BFMTV

Présidentielle: les conseils de Royal pour remporter le débat d'entre-deux tours

Ségolène Royal est revenue sur BFMTV sur son duel télévisé d'entre-deux tours de la présidentielle de 2007 face à Nicolas Sarkozy. La ministre de l'Environnement a expliqué que la communication à l'issue de l'échange remodelait la perception du débat en lui-même.

Le "service après-vente" mis en place par les équipes des candidats à l'issue d'un débat d'entre-deux tours de la présidentielle compte autant que le contenu de l'échange. C'est en quelque sorte l'enseignement de Ségolène Royal, qui avait connu cet exercice en 2007 face à Nicolas Sarkozy, sur notre antenne ce mercredi soir. Interrogée sur la "colère" qui avait été la sienne durant le débat au sujet de l'accueil des enfants handicapés à l'école, elle s'est étonnée: "C’est curieux qu’on n’ait retenu que cela parce que quand le débat est terminé, Nicolas Sarkozy est très mécontent. Au contraire, mes supporters sont très heureux et pensent que j’ai remporté ce débat."

Une bataille de communication

C'est à la suite du débat que cette séquence a fait basculer le débat à son désavantage pour la postérité politique: "Et ensuite, il y a un match après le match puisque après il y a une bataille de communication et c’est cette partie qui concerne les enfants handicapés, une cause à laquelle je tiens beaucoup, et quand il y a un mensonge qui est dit à ce sujet, je me révolte, car la révolte fait partie aussi de la construction politique et c’est parce qu’il y a des révoltes qu’on avance et qu’on se bat pour la justice". La ministre de l'Environnement a conclu: "Mais c’est après que l’histoire est réécrite."

R.V.