BFMTV

Présidence de LR: plus de 110 parrainages de parlementaires pour Jacob 

Christian Jacob

Christian Jacob - Bertrand GUAY / AFP

Favori pour l'élection à la présidence LR en octobre, Christian Jacob a engrangé plus de 110 parrainages de parlementaires à ce stade, selon un document dévoilé ce jeudi.

Le chef de file des députés LR Christian Jacob, favori pour l'élection à la présidence du parti en octobre, a engrangé à ce stade plus de 110 parrainages de parlementaires, selon un document obtenu jeudi.

Parmi les parrains de l'élu de Seine-et-Marne pour l'élection interne du 12 octobre, figurent près de 70 des 104 députés LR dont Damien Abad, Annie Genevard, Eric Ciotti, Daniel Fasquelle, Marc Le Fur ou encore Aurélien Pradié. Des sénateurs sont également sur la liste dont Roger Karoutchi, Christian Cambon, Pierre Charon, Marc-Philippe Daubresse, François-Noël Buffet ou encore Philippe Dallier, ainsi que des députés européens tels Brice Hortefeux ou Nadine Morano.

Retailleau et Bellamy ne font pas partie des parrains

N'apparaissent ni le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau ni François-Xavier Bellamy, qui conduisait la liste aux européennes, le président du Sénat Gérard Larcher ayant fait savoir pour sa part qu'il ne prenait pas parti en raison de sa fonction. Les parlementaires ont jusqu'au 13 août pour apporter leur soutien.

Les deux candidats déclarés face à Christian Jacob, les députés Julien Aubert (Vaucluse) et Guillaume Larrivé (Yonne) assurent de leur côté détenir les dix parrainages de parlementaires requis, mais doivent encore rassembler ceux de 1 311 adhérents. Guillaume Larrivé a publié samedi sur Twitter la liste de ses parrains, parmi lesquels se trouve l'ancien ministre de François Fillon, le député Eric Woerth.

La candidature de Christian Jacob, qui ne nourrit pas d'ambition élyséenne, fait office de démarche de consensus pour de nombreux ténors LR, avant tout soucieux d'éviter une nouvelle querelle au sommet, après celle ayant opposé en 2012 François Fillon et Jean-François Copé. Jean Leonetti préside le parti par intérim depuis la démission de Laurent Wauquiez quelques jours après la débâcle des Européennes.

Alexandra Jaegy avec AFP