BFMTV

Pour Les Républicains, le gouvernement fait de la "retape" dans les banlieues

Restes de voitures brûlées à la cité du Chêne pointu, à Clichy-sous-Bois, le 28 octobre 2005

Restes de voitures brûlées à la cité du Chêne pointu, à Clichy-sous-Bois, le 28 octobre 2005 - Thomas Coex - AFP

Après le déplacement de Manuel Valls et de ses ministres aux Mureaux, Les Républicains ont accusé le Premier ministre de faire de la "retape". Selon une porte-parole du parti, "la gauche n'a rien fait" dans les banlieues.

Les Républicains ont accusé le gouvernement de faire de la "retape" en banlieue, alors que le Premier ministre Manuel Valls et dix-sept ministres étaient lundi aux Mureaux (Yvelines) pour faire le point sur leurs mesures anti-ghettos urbains.

"La gauche n'a rien fait"

"C'est une tentative un peu vaine de faire oublier le pitoyable déplacement de François Hollande, reçu par des huées à La Courneuve" (Seine-Saint-Denis) mardi, a affirmé Lydia Guirous, porte-parole du parti. Selon elle, "le mépris de la gauche et du gouvernement à l'endroit des banlieues et des quartiers populaires est de plus en plus fort (...). La gauche n'a strictement rien fait pour les banlieues depuis 2012", a-t-elle ajouté, en faisant la comparaison avec les "43 milliards d'euros de l'Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) entre 2003 et 2012", consacrés aux banlieues par la droite au pouvoir.

"A travers ces déplacements, la gauche fait de la retape auprès des banlieues", alors que "ce qu'il faut dans les banlieues, ce ne sont pas des opérations de communication, mais que l'autorité de l'Etat et l'ordre républicain reviennent de toute urgence".

la rédaction avec AFP