BFMTV

Covid-19: Jean Castex demande le renforcement des contrôles des mesures en vigueur

Le Premier ministre Jean Castex à Paris le 3 février 2021

Le Premier ministre Jean Castex à Paris le 3 février 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Lors d'une réunion en présence des ministres de la Santé et de l'Intérieur, ainsi que des préfets et directeurs d'ARS des vingt départements placés jeudi sous "surveillance accrue", le Premier ministre a martelé qu'il fallait "tout faire" pour éviter un nouveau confinement.

Alors que Nice et Dunkerque inaugurent ce samedi le confinement le week-end pour freiner l'épidémie de coronavirus, le chef du gouvernement, Jean Castex, a réuni en visioconférence préfets et élus locaux pour débattre de la stratégie de lutte contre le virus avec un objectif clair: éviter un reconfinement général.

"Les préfets réunis en visioconférence ce samedi matin travaillent main dans la main avec les élus locaux pour renforcer territoire par territoire notre stratégie de lutte contre le Covid-19", a annoncé le Premier ministre sur Twitter.

"La question n’est pas d’être pour ou contre le confinement mais de tout faire pour l’éviter", a-t-il par ailleurs affirmé. Des propos que le chef du gouvernement a lui même relayés sur son compte twitter.

Donner le cadre des concertations

Cette réunion a eu lieu en présence des ministres de la Santé et de l'Intérieur et des préfets et directeurs d'ARS des vingt départements placés jeudi sous "surveillance accrue" en raison d'une circulation plus forte du coronavirus.

Elle avait pour objet de donner le cadre des concertations qui seront ensuite menées avec les élus de ces territoires, couvrant notamment les Bouches-du-Rhône et le Rhône, ainsi que les huit départements de la région parisienne.

Selon nos informations, le Premier ministre a rappelé les objectifs qui guident la stratégie du gouvernement dans la lutte contre la Covid-19: tout faire pour éviter un confinement national et adopter des mesures territorialisées.

Renforcer les contrôles

Il a également appelé les préfets à mener des concertations approfondies et à prendre des mesures pour renforcer les contrôles des mesures mises en place, optimiser la campagne vaccinale ou encore déployer des tests salivaires dans les établissements scolaires.

L'objectif est de déterminer les mesures à prendre dans ces territoires où l'épidémie gagne du terrain, notamment en raison des variants du virus. Les discussions ont démarré sur une base tendue avec la ville de Paris, qui a proposé dès jeudi soir un confinement de trois semaines et pas seulement le week-end, avant d'en faire une simple "hypothèse de travail" vendredi. Accusée à son tour d'avoir ignoré la concertation, la maire PS de Paris Anne Hidalgo doit réunir lundi tous les maires d'arrondissement.

Elisa Bertholomey, Cyrielle Cabot avec AFP