BFMTV

Pierre Moscovici sera nommé mercredi à la tête de la Cour des comptes

Pierre Moscovici

Pierre Moscovici - Aris OIKONOMOU / AFP

Il devrait succéder à Didier Migaud, parti en janvier présider la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

L'Elysée en a fait l'annonce ce samedi. L'ancien ministre de l'Économie et des Finances de François Hollande, Pierre Moscivici, sera nommé mercredi à la tête de la Cour des comptes.

Depuis maintenant plusieurs jours et une information du JDD, ce dernier était présenti pour succéder à Didier Migaud, parti en janvier présider la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). 

Pierre Moscovici a pour sa part quitté à l'automne dernier son poste de commissaire européen aux Affaires économiques, une fonction dans laquelle il tançait déjà régulièrement le gouvernement français pour ses efforts insuffisants en matière de réduction des déficits publics.

"Institution que je connais bien"

Une certaine impatience régnait à la Cour des comptes dans l'attente de cette nomination, qui sera actée mercredi en Conseil des ministres.

"Si cette nouvelle était confirmée, je serais bien évidemment très heureux et honoré de présider cette institution que je connais bien puisque j'y ai commencé ma vie professionnelle il y a maintenant 36 ans presque jour pour jour", a réagi Pierre Moscovic. C'est en effet son corps d'origine, qu'il avait intégré après l'ENA en 1984.

Homme aux multiples vies politiques, revendiquant un positionnement social-démocrate, ce dernier a été ministre délégué aux Affaires européennes de Lionel Jospin entre 1997 et 2002, puis ministre de l'Economie et des Finances de Jean-Marc Ayrault sous le précédent quinquennat, entre 2012 et 2014, avant de rejoindre Bruxelles.

Son nom avait circulé pour occuper la présidence de la Cour ces derniers mois, comme ceux du président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale Eric Woerth (LR) ou celui de la ministre de la Justice Nicole Belloubet.

HS avec AFP