BFMTV

Peillon : « Des primaires ouvertes à toute la gauche et aux démocrates »

-

- - -

Au lendemain d'un week-end placé sous le signe des alliances, le député socialiste européen Vincent Peillon réaffirme sa volonté d'un rapprochement PS-Modem.

Une majorité de Français sont favorables à des alliances du Parti socialiste avec les Verts, mais pas avec le Modem. C'est ce qu'affirme un sondage Viavoice publié ce lundi 24 août dans le quotidien Libération. 64% approuvent un rapprochement avec Daniel Cohn-Bendit mais 52% refusent une stratégie commune avec le Modem de François Bayrou. Un rapprochement qui fait aussi grincer des dents aux seins-mêmes de ces partis.

« Nous avons de quoi travailler ensemble »

Côté PS, Vincent Peillon, qui ce week-end a créé l'évènement en réunissant autour de lui un vert, un communiste et une centriste, prône l'alliance : « j'ai entendu Marielle de Sarnez se prononcer pour la taxe Tobin [ndlr, sur les transactions monétaires internationales afin de ne pas inciter à la spéculation] ; je l'ai entendue être pour la VIème République, demander ce que nous demandons depuis des années - et que nous n'avons pas fait lorsque nous étions en responsabilité - la justice fiscale dans ce pays. Donc je crois que nous avons de quoi travailler ensemble. Il faudra approfondir. Ce sont des primaires ouvertes à toute la gauche et aux démocrates. »

La tentative de rapprochement entre le Modem et le PS a été initiée par Marielle de Sarnez, le bras droit de François Bayrou, samedi à Marseille lors des ateliers d'été de l'espoir à gauche, l'ancien courant de Ségolène Royal animé par Vincent Peillon. Le leader d'Europe écologie Daniel Cohn-Bendit et le communiste Robert Hue étaient également présents.

La rédaction-Bourdin & Co