BFMTV

Pascal Durand (EELV), invité ce jeudi à 8h35 sur RMC et BFMTV

Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie les Verts

Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie les Verts - -

Jean-François Achilli reçoit le secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts, ce jeudi à 8h35 sur RMC et BFMTV. Un an de présidence Hollande, remaniement gouvernemental, crise « systémique », chômage record, aéroport de Notre-Dame-des-Landes, diesel, gaz de schiste… Pascal Durand réagira aux sujets qui font l’actualité.

Le secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts, Pascal Durand, est l’invité de Bourdin & Co ce jeudi à 8h35, sur RMC et BFMTV. S’il reconnaît que « de bonnes mesures ont été prises par le gouvernement sur le logement, la démocratie, et la lutte contre les paradis fiscaux », Pascal Durand estime qu’« en matière économique, les ruptures avec le quinquennat précédent ne sont pas suffisamment fortes ». Rappelant les mauvais chiffres du chômage, le secrétaire national d’EELV comprend « l’impopularité inédite du président de la République », à l’image de « la crise que nous vivons », mais il demande au gouvernement, qui selon lui n’a pas pris la mesure de cette crise, de « réorienter son action » : « C’est une crise systémique, précise Pascal Durand. Même les économistes traditionnels de la gauche sont en train de basculer et de dire qu’on ne résoudra pas cette crise avec les modèles d’hier. C’est cela qui m’inquiète, plus que le bilan d’une seule année ».

Un remaniement « serait la plus médiocre des réponses »

Quant à la question du remaniement, évoqué par François Hollande, Pascal Durand déclare : « Tenter de résoudre une problème de politique générale par un simple changement de personnel serait la plus médiocre des réponses ». Pour lui, « le Président de la République ne s'appuie pas suffisamment sur sa majorité pour affronter les nombreux conservatismes de ce pays, ceux du MEDEF, des banques et des grandes entreprises ».
Pascal Durand qui ne croît pas pour autant à un gouvernement d’Union Nationale, « gadget politique », selon lui. Il plaide pour des « majorités d’idées », sur des questions spécifiques, comme les conflits d’intérêts, par exemple.

Sa lettre ouverte aux leaders des partis de gauche et du Modem

Début avril, Pascal Durand a publié une lettre ouverte et appelé à une rencontre les responsables des partis politiques ayant soutenu François Hollande. Pour « élaborer ensemble des propositions que nous porterions conjointement devant la nation » car la réponse à la situation actuelle - qu'il juge « dramatique » - ne « pourra être que collective et concertée ». Une lettre envoyée par mail à Harlem Désir, Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent et François Bayrou. A-t-il eu des retours ? La réponse demain jeudi en direct sur RMC et BFMTV à partir de 8h35 !

J.V.