BFMTV

Pour Hollande, "l'antisémitisme est un fléau, une attaque contre la République"

L'ancien chef de l'État a martelé qu'il fallait combattre l'antisémitisme avec la "première et la dernière énergies".

Pour François Hollande, l'antisémitisme n'est pas seulement "l'affaire des juifs", c'est "l'affaire de tous les Français". À son arrivée place de la République à Paris, où se déroule ce mardi le principal rassemblement contre l'antisémitisme, l'ancien chef de l'État a jugé important de montrer "qu'on est là" pour combattre ce "fléau".

"Il y a l'essentiel qui est en jeu. (...) L'antisémitisme est un fléau, c'est une attaque contre la République. (...) C'est une blessure, c'est une meurtrissure. On l'a vu à travers des profanations, on l'a vu à travers des cris, on l'a vu à travers des slogans", a dénoncé François Hollande.

Selon le prédécesseur d'Emmanuel Macron, le rassemblement de ce mardi permet aux Français de partager leur "indignation", leur "volonté d'être réunis pour faire face à ce qui a déjà empoisonné notre pays, à d'autres époques et qui revient régulièrement". Un phénomène "que nous devons combattre avec la première énergie, et même la dernière".

Jules Pecnard