BFMTV

Paris: NKM prône "la ville intelligente"

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate favorite de la primaire UMP à Paris, pour les municipales de 2014.

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate favorite de la primaire UMP à Paris, pour les municipales de 2014. - -

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la mairie de Paris, a plaidé vendredi pour une "ville intelligente, numérique, durable", s'attirant la réaction ironique du PS parisien, qui l'a invité à rejoindre l'équipe de sa rivale, Anne Hidalgo.

Pour mieux porter la vision de Nathalie Kosciusko-Morizet d'une "ville intelligente", le Parti socialiste parisien a ironiquement invité la candidate favorite de la primaire UMP à Paris, à rejoindre Anne Hidalgo.

Nonobstant, reste à préciser cette notion de "ville intelligente". Selon NKM, "c'est à la fois une ville numérique, durable et dans laquelle les citoyens participent. C'est mettre en réseau tout ce qui 'fait la ville' - habitants, services publics, transports... - pour offrir plus de services au citoyen", affirme l'ancienne ministre de l'Ecologie et secrétaire d'Etat à l'Economie numérique dans une interview à 20minutes.fr.

NKM milite pour le flashcode et le paiement numérique

Nathalie Kosciusko-Morizet s'étonne, sans citer sa source, que Paris "ne soit pas dans le classement des 21 villes les plus intelligentes", et reproche à la Ville de ne pas chercher à nouer des partenariats avec des acteurs privés dans le domaine du numérique, comme elle le fait avec JCDecaux (Vélib) ou Bolloré (Autolib).

Elle plaide pour l'adoption d'un système de paiement numérique pour le stationnement et l'utilisation de la technologie "flashcode" pour délivrer des informations sur les administrations, le tourisme.

NKM s'approprierait-elle les idées du PS?

"Elle fait de la triangulation, elle emprunte nos idées et notre politique pour se les approprier. La droite parisienne a combattu cette politique depuis dix ans. J'ai une recommandation simple à Madame Kosciusko-Morizet, si elle veut sincèrement une politique de ville intelligente et durable, qu'elle rejoigne la seule équipe susceptible de la mener, celle d'Anne Hidalgo", a réagi auprès Jean-Louis Missika, adjoint du maire de Paris en charge de l'Innovation.

Jean-Louis Missika s'est étonné du classement avancé par NKM, alors que Paris est troisième dans le "Top 10 Smart Cities on The Planet" et cinquième de l'"Innovation Cities Global Index".


A LIRE AUSSI:

>> "Propos mensongers" de NKM: Hidalgo porte plainte

>> Paris: NKM rendra son patrimoine public

>> Paris: qui sont les six candidats à la primaire UMP?

D. N. avec AFP