BFMTV

Hidalgo juge "très grave" de parler de "racisme anti-blanc"

BFMTV

Anne Hidalgo, première adjointe PS du maire de Paris, a jugé mercredi "très grave" d'utiliser des formules comme celle de "racisme anti-blanc" employée par Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP.

"C'est très grave de prononcer des mots comme ça quand on est un responsable politique", a déclaré la candidate à la succession de Bertrand Delanoë sur TV5Monde.

Le député-maire de Meaux, candidat à la présidence de l'UMP, entend "briser un tabou" en dénonçant un "racisme anti-blanc" dans certains quartiers difficiles, dans son livre "Manifeste pour une droite décomplexée" (Fayard).