BFMTV

Hidalgo dénonce une tentative d'intimidation du FN

La première adjointe du maire de Paris, Anne Hidalgo

La première adjointe du maire de Paris, Anne Hidalgo - -

Dans un communiqué publié mardi soir, la première adjointe du maire de Paris "prend acte" de la plainte pour diffamation que le FN a déposé contre elle.

Pour avoir affirmé que le Front national, fondé en 1972, "a soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis", la première adjointe du maire de Paris, Anne Hidalgo est poursuivie en justice par le parti frontiste, qui a déposé plainte pour diffamation mardi au tribunal de Nanterre.

"Je prends acte de la décision du Front National de me poursuivre en justice. C'est une habitude propre à ce mouvement politique de tenter d'intimider ses opposants par des procédures judiciaires", affirme-t-elle dans un communiqué diffusé mardi soir.

"Je saisirai avec sérénité l'occasion qui me sera donnée pour rappeler la véritable nature de ce parti, son histoire, ses filiations et ses buts", poursuit l'élue parisienne.

"Au-delà, je rappellerai également mes valeurs de femme, d'élue et de Parisienne, contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes d'intolérance", conclut-elle.