BFMTV

Benoit Hamon: "il nous revient d'incarner une gauche totale"

Benoît Hamon lors d'une conférence de presse à Paris le 7 novembre dernier.

Benoît Hamon lors d'une conférence de presse à Paris le 7 novembre dernier. - PHILIPPE LOPEZ - AFP

Comme beaucoup à gauche, Benoit Hamon salue la décision de François Hollande de ne pas se présenter à l'élection présidentiel. "C'était une décision pas simple pour le président de la République", a-t-il glissé sur BFMTV. Le candidat à la primaire à gauche souligne que "c'est rare dans la Ve République de faire un tel choix".

L'ancien ministre y voit "une forme d'humilité et de lucidité". Tout en soulignant tout de même que le quinquennat de François Hollande "a créé beaucoup de mécontentement." 

Le député se projette déjà dans la primaire, et déjà dans un affrontement avec Manuel Valls. "Il nous revient face à la droite totale de François Fillon d'incarner une gauche totale, (...) sans quoi nous ne serons pas au second tour de l'élection présidentielle et nous aurons à choisir entre Marine Le Pen et François Fillon", assure-t-il. Puis tape sur le Premier ministre, estimant que "Manuel Valls et ses proches ont sans doute beaucoup joué dans la décision de François Hollande". "Manuel Valls théorise les gauches irréconciables", juge Benoit Hamon, concluant qu'il serait "heureux de débattre avec lui lors des débats de la primaire à gauche".

Ivan Valerio