BFMTV

Un groupe de supporteurs de l'OM voit le jour à l'Assemblée nationale

"Il reste beaucoup à faire, au niveau national, mais aussi et surtout au-delà" en matière de fraude fiscale, estime le rapport

"Il reste beaucoup à faire, au niveau national, mais aussi et surtout au-delà" en matière de fraude fiscale, estime le rapport - Bertrand Guay - AFP

Un groupe de supporteurs de l'Olympique de Marseille va être créé à l'Assemblée nationale et au Sénat. Une quarantaine d'élus sont partants pour intégrer le groupe.

Un nouveau groupe inédit va voir le jour au Sénat et à l’Assemblée nationale. Les élus pourront bientôt se réunir sous la bannière du club de football de l’Olympique de Marseille. À l’initiative d’Eric Diard, député LR de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), et passionné du club, un groupe d’élus supporteurs va faire son apparition dans l'hémicycle pour notamment évoquer les problématiques lié au football, révèle La Provence.

"J'ai envoyé une lettre aux députés il y a une semaine et j'ai déjà 35 élus qui sont partants. J'ai envoyé la lettre aux sénateurs il y a deux jours, j'ai déjà quatre réponses. Bruno Gilles est le premier à avoir répondu. Il y a des membres de LREM, LR mais aussi des Insoumis", expliquait jeudi le député de la 12e circonscription des Bouches-du-Rhône sur le plateau de France 3 Provence.

Des groupes rivaux pourraient voir le jour

Si Eric Diard évoque le côté fédérateur des actuels seconds du championnat de France de football derrière le PSG, il assure également que cette initiative vise à faire progresser le football au niveau législatif et faire entendre la voix du sport le plus populaire du pays: "C'est aussi l'occasion de travailler sur l'avenir du football français et européen, comme le veut Emmanuel Macron (...) Nous allons faire du lobbying dans le bon sens", a-t-il assuré à France 3 Provence.

Son initiative pourrait bien faire des émules. Selon La Provence, un député souhaiterait faire la même chose avec les fans de Saint-Etienne. Hugues Renson et Pieyre-Alexandre Anglade, souhaiteraient quant à eux, créé un groupe de supporteurs du PSG.

G.D.