BFMTV

"Personne n'est obligé d'aller au restaurant": Castaner défend le pass sanitaire plutôt que l'obligation vaccinale

Le chef de file des députés LaREM met l'accent sur une distinction entre "l'obligation" de faire ses courses et le fait de se rendre au cinéma ou au restaurant.

Alors que certaines voix, à l'instar des parlementaires socialistes, s'élèvent pour demander la vaccination obligatoire contre le Covid-19 plutôt que le déploiement d'un pass sanitaire étendu, la majorité défend la ligne gouvernementale édictée la semaine passée par Emmanuel Macron.

"Non, personne n'est obligé d'aller au restaurant, je suis désolé pour les restaurateurs, j'ai plaisir à aller au restaurant, mais personne n'est obligé d'aller au restaurant, personne n'est obligé d'aller au cinéma, par contre vous êtes obligé d'aller faire vos courses et c'est ça la distinction que nous devons faire", a défendu Christophe Castaner ce jeudi sur BFMTV-RMC.

"Nous considérons que quelqu'un (qui ne veut pas se faire vacciner, NDLR) - je ne partage pas sa conviction, je ne partage pas sa décision - doit pouvoir aller faire ses courses pour manger", a insiste le député des Alpes-de-Haute-Provence.

Le pass sanitaire, "une mesure de liberté" pour Castaner

À rebours des critiques du texte, l'ancien ministre de l'Intérieur estime par ailleurs que le pass sanitaire "est une mesure de liberté, et ça marche".

Alors que quelque 6 Français sur 10 se déclarent favorables à la vaccination obligatoire pour tous, selon plusieurs enquêtes d'opinion, Christophe Castaner estime qu'"ils soutiennent aussi le pass sanitaire".

"Je ne crois pas que ce soit un manque de courage (de ne pas rendre la vaccination obligatoire, NDLR), parce que toutes les décisions que nous avons prises, du jour du premier confinement jusqu'à ce texte de loi, il faut du courage pour l'assumer et d'ailleurs c'est notre responsabilité, nous la majorité", a martelé l'ancien socialiste.
Clarisse Martin Journaliste BFMTV