BFMTV

Mariage homosexuel: empoignade à l'Assemblée nationale

Les députés ont failli en venir aux mains, dans la nuit du 18 au 19 avril.

Les députés ont failli en venir aux mains, dans la nuit du 18 au 19 avril. - -

Un incident est venu perturber la séance nocturne à l'Assemblée nationale, aux alentours de 1 heure du matin. Les députés de la majorité et de l'opposition ont failli en venir aux mains, en plein débat sur le projet de loi sur le mariage pour tous.

L'incident est inédit. Aux alentours de 00h45, cette nuit, alors que les députés sont en train d'examiner le projet de loi sur le mariage pour tous à l'Assemblée nationale, Marc Le Fur, élu UMP, revient sur la manifestation des anti-mariage homosexuel, aux Invalides, jeudi soir.

Une mimique met le feu aux poudres

"J'ai vu passer une jeune fille à lunettes trainée par trois policiers qui étaient casqués", lance-t-il. "Je demande au ministre de l'Intérieur de cesser...qu'est ce qui s'est passé ?" L'élu est interromptu par une clameur qui monte des rangs de l'opposition.

Les parlementaires UMP sont visiblement excédés par une mimique d'un fonctionnaire de la Justice assis derrière Christiane Taubira. Tous le pointent du doigt et se lèvent, provoquant un attroupement général. Les huissiers s'interposent pour protéger le fonctionnaire. Les députés sont sur le point d'en venir aux mains. La séance est interromptue et la retransmission vidéo coupée.

Une ballerine retrouvée

Dans la salle des Quatre Colonnes, les élus UMP tentent de se justifier. "Je vais vous montrer monsieur qui ils ont arrêté: des jeunes filles avec des ballerines", s'exclame Philippe Meunier, député du Rhône, en brandissant une chaussure.

Les socialistes dénoncent, eux, l'attitude de l'opposition. "L'objectif est de gagner du temps. Il y a un incident donc il va se passer dix ou quinze minutes où on ne va pas décompter le temps de parole", s'agace Razzy Hammadi, député PS de Seine-Saint-Denis.

A 1h20, la séance reprend, dans le calme cette fois-ci.

|||sondage|||732

A.S. avec Mélanie Vecchio et Stéphane Beaugeard