BFMTV

Le groupe parlementaire La France insoumise va boycotter le Congrès

Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon. - Capture BFMTV

Jean-Luc Mélenchon, président du groupe parlementaire La France insoumise, dénonce "un franchissement de seuil dans la direction de la monarchie présidentielle".

Le groupe parlementaire la France insoumise va boycotter le Congrès devant lequel le président de la République, Emmanuel Macron va s'exprimer. La convocation des députés et sénateurs est prévue pour lundi prochain à Versailles. Jean-Luc Mélenchon, président du groupe parlementaire, a dénoncé, lors d'une conférence de presse, "un franchissement de seuil dans la direction de la monarchie présidentielle". "La violence que nous avons subie ne peut pas rester sans réplique, nous la retournons contre ceux qui nous la font subir (...) nous nous rebellons et nous n'irons pas", a -t-il tranché.

"C'est une réunion qui n'a d'autre objectif que d'entendre le président", attaque le député de Marseille, qui estime qu'une fois son discours terminé, Emmanuel Macron repartira sans écouter les parlementaires.

Pour Jean-Luc Mélenchon, convoquer le Congrès 24 heures seulement avant le discours de politique générale que doit prononcer le Premier ministre est "manquer de respect à la représentation parlementaire". "C'est la signature de cette dérive pharaonique de la monarchie présidentielle, insiste-t-il. Quel besoin pour le président de la République d'intervenir 24 heures avant son Premier ministre. Nous comprenons que le message politique essentiel est qu'il parle avant l'autre, son collaborateur peut-on dire."
J.C.