BFMTV

L'Assemblée étend l'indemnisation des victimes des essais nucléaires à toute la Polynésie

BFMTV

L'Assemblée nationale a voté vendredi à l'unanimité l'extension de la possibilité d'indemnisation des victimes d'essais nucléaires à toute la Polynésie française, au travers d'amendements du gouvernement.

La loi de 2010 sur la reconnaissance et l'indemnisation des victimes des essais nucléaires français restreint à certains secteurs (notamment aux atolls de Mururoa, de Fangataufa et de Hao, et à l'île de Tahiti) les zones de la Polynésie française dans lesquelles il faut avoir résidé ou séjourné, entre le 2 juillet 1966 et le 31 décembre 1998, pour pouvoir bénéficier du régime d'indemnisation.

Affirmant avoir "entendu la demande", le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré que "l'extension du périmètre au-delà des atolls directement concernés manifeste à la Polynésie française la reconnaissance de sa contribution à l'efficacité de notre politique de dissuasion" nucléaire.

D. N. avec AFP