BFMTV

Heures supplémentaires : la majorité veut repousser la taxation au 1er juillet

BFMTV
La commission des Finances de l'Assemblée nationale a proposé ce lundi de repousser au 1er juillet 2012 la fiscalisation des heures supplémentaires, au lieu du 1er janvier 2012, juste avant l'examen en séance du projet de loi de Finances rectifivative.

Le rapporteur général du Budget, Christian Eckert, qui avait proposé de supprimer la défiscalisation des heures supplémentaires à compter du 1er janvier 2012, a modifié son amendement pour retarder l'entrée en vigueur de cette abrogation d'une mesure emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy. La suppression des heures supplémentaires exonérées est une des promesses de campagne de François Hollande.

Matignon favorable au 1er août

Matignon a indiqué de son côté être en faveur d'une suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires à compter du 1er août 2012. Il faut que ce soit "seulement à compter du 1er août, et cela pour tenir compte de ce que disent un certain nombre -pas tant que ça- de personnes sur le thème "je n'aurais pas fait d'heures supplémentaires si j'avais su qu'elles n'étaient pas défiscalisées", a-t-on expliqué à Matignon.