BFMTV

EDITO - DSK et Cahuzac, destins croisés au Parlement

Jean-François Achilli, Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV.

Jean-François Achilli, Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV. - -

Deux poids lourds de la politique et des affaires qui font la une de l’actualité vont se télescoper mercredi de manière étonnante.

C’est un peu "Dominique qui rit et Jérôme qui pleure". Le hasard de l’actualité va projeter ces deux personnalités au même moment, dans deux exercices parallèles et ironiquement liés.

Commençons par Dominique Strauss-Kahn, qui sera auditionné mercredi à 15h, au Sénat, salle Médicis, par la Commission d'enquête sur le rôle des banques et acteurs financiers dans l'évasion des capitaux. C’est l’ancien directeur général du Fonds monétaire international qui a été invité à livrer son expertise en la matière.

Cahuzac sera entendu dans un même temps, à l'Assemblée

L’ancien ministre du Budget a rendez-vous à 16h30, au Palais Bourbon, salle Lamartine, pour s’expliquer devant la commission d’enquête, initiée par l’UDI de Jean-Louis Borloo, consacrée aux éventuels dysfonctionnements dans l'action du gouvernement et des services de l'État dans la gestion de l’affaire Cahuzac.

D’un côté le super-consultant Strauss-Kahn va donner aux sénateurs les clefs pour comprendre comment peut s’organiser l’évasion fiscale, et de l’autre, le prévenu Cahuzac, l’un des anciens lieutenants de DSK, va expliquer aux députés comment il a triché en plaçant des capitaux sur un compte en Suisse.

Qui a eu l'idée d'inviter DSK au Sénat?

L'idée a été suggérée par Bernard Cazeneuve, l’actuel ministre du budget, qui a été auditionné mercredi dernier. Il s’agit pour DSK d’une amorce de réhabilitation, après deux longues années de chroniques judiciaires entre le Sofitel de New-York, et le Carlton de Lille, affaire dans laquelle le parquet lillois a requis un non-lieu.

L'ancien directeur du FMI a déjà retrouvé une activité

DSK, depuis de longs mois, est réclamé dans le monde entier, de manière très confidentielle. Pour son expertise, mais aussi pour son carnet d’adresse. Il conseille des chefs d’état et de gouvernement en prise directe. Dominique Strauss-Kahn a déjà tourné la page. Jérôme Cahuzac, quant à lui, est entré dans une spirale judiciaire partie pour durer. Deux trajectoires, et deux personnalités qui vont se retrouver demain, dans un cercle rouge à la croisée des destins.

Jean-François Achilli