BFMTV

Des victimes de tirs de flashball demandent aux députés son interdiction

BFMTV

Votre chapo ici

Des victimes de tirs de flashball ont demandé jeudi l'interdiction des lanceurs de balles de défense (LBD), utilisés par les forces de l'ordre, lors d'une audition à l'Assemblée nationale devant la commission d'enquête sur le maintien de l'ordre.

Selon Florent Castineira, membre d'un collectif de blessés "contre les violences policières" comptant une dizaine de membres, "on compte 36 mutilés, blessés graves, connus et un mort par flashball tué lors d'une intervention policière à Marseille en 2010.

Sur cette quarantaine de cas, "on compte seulement une condamnation" de policier, a assuré Florent Castineira, pour qui "l'impunité policière est la règle".

Les auditions doivent se terminer en avril et le rapport doit être rendu avant l'été.

S.V. avec AFP