BFMTV

"Allô Bernard", quand Ayrault appelle Cahuzac et se trompe de numéro

Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale le 26 juin 2013.

Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale le 26 juin 2013. - -

Jérôme Cahuzac a dit mercredi n'avoir eu qu'un seul contact direct avec Jean-Marc Ayrault après sa démission du gouvernement, ou son aveu public d'un compte bancaire caché, mais ce contact était dû à une erreur de numéro.

Drôle de coup de fil. L'ancien ministre de l'Economie, Jérôme Cahuzac, a raconté une anecdote croustillante mercredi après-midi à l'Assemblée nationale, lors de son audition par la commission d'enquête parlementaire. Il a avoué ne devoir son dernier contact direct avec Jean-Marc Ayrault qu'à une erreur de numéro de téléphone. Jérôme Cahuzac évoque alors l'étrange échange qui a suivi.

"Je ne sais plus si c'est entre le 19 mars et le 2 avril ou après le 2 avril", indique-t-il ainsi, la première date étant celle de sa démission du gouvernement et la seconde celle de son aveu public d'un compte non déclaré à l'étranger.

"Je reçois un coup de téléphone de Matignon, peut-être cela va-t-il vous détendre et j'espère que cette histoire ne me fâchera pas davantage avec d'autres responsables politiques", raconte Jérôme Cahuzac. "Je reçois un coup de téléphone de Matignon, où l'on m'indique que le Premier ministre souhaite me parler", poursuit-il devant les députés de la commission.

"Non, ça c'est le nouveau ministre du Budget"

"Naturellement, je suis à la disposition du Premier ministre. J'entends sa voix et le Premier ministre me dit: 'Allo Bernard'".

"Je lui dis: "Non, ça c'est le nouveau ministre du Budget. Moi, je ne suis que l'ancien." Et il s'excuse de sa méprise", détaille Jérôme Cahuzac.

Chargé des Affaires européennes, Bernard Cazeneuve avait repris le portefeuille du Budget après la démission de Jérôme Cahuzac.

M.R. avec AFP