BFMTV

Paris: les députés se penchent sur la verbalisation des acheteurs de cigarettes à la sauvette

Une proposition de loi a été déposée par la députée LaREM Elise Fajgeles

Une proposition de loi a été déposée par la députée LaREM Elise Fajgeles - BFM Paris

Selon les buralistes, ce marché noir représenterait 27% de la consommation de cigarettes.

L'achat de cigarettes à la sauvette sera-t-il bientôt verbalisé ? Les députés se penchent ce jeudi sur la question après que la députée LaREM de la 5e circonscription de Paris, Elise Fajgeles, a proposé un amendement dans ce sens, visant à dissuader les acheteurs.

En effet cette dernière a déposé une proposition de loi pour lutter contre la vente de tabac à la sauvette. Un phénomène qui touche notamment les quartiers de Barbès (XVIIIe) et de la Chapelle (Xe) à Paris.

Pour endiguer ce véritable marché parallèle, c'est l'acheteur qu'il faut viser selon l'élue:

"Quand on vient acheter une cigarette à l'unité on sait très bien ce que l'on fait. On sait très bien que l'on est hors des lieux de monopole, qu'on est dans l'espace public avec des personnes qui ne sont pas habilitées à vendre des cigarettes, qu'on nuit à sa santé et qu'on alimente les réseaux", explique-t-elle.

Une amende à hauteur de 150 euros

Si l'amendement est adopté, les acheteurs risqueront une contravention de deuxième catégorie, à hauteur de 150 euros maximum s'ils sont pris sur le fait. Une initiative positive pour la confédération des buralistes, comme l'explique son président Philippe Coy:

"On ne peut pas lutter contre le tabagisme, augmenter le prix, vouloir un paquet à 10 euros et ne pas s'attaquer au vrai sujet de cette vente illicite, qui est vendue à des mineurs sur la voie publique."

Si la prolifération de la vente à la sauvette exaspère les buralistes, il n'en est pas moins des riverains, excédés par les nuisances liées au trafic.

Mi-septembre un collectif baptisé omerta.project avait installé une carotte semblable à celle des devantures de buralistes sur l'un des murs de la station de métro de Barbès. Un clin d'oeil à ce haut lieu de la vente de cigarettes de contrebande.

M. F. avec BFM Paris