BFMTV

Paris: le premier adjoint Emmanuel Grégoire "a envie" de devenir maire en 2026

"C'est Anne elle-même qui m'a invité à y penser, on est dans la transmission", explique le responsable de la campagne de l'actuelle maire de Paris.

Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo, confie dans un article de M le magazine du Monde publié ce vendredi avoir "envie" de briguer l'Hôtel de Ville après un possible deuxième mandat de l'édile socialiste.

"C'est désormais une perspective que je ne m'interdis pas d'envisager", poursuit le responsable de la campagne d'Anne Hidalgo pour sa réélection, lui-même tête de liste dans le 12e arrondissement.

"Elle m'a invité à y penser"

"C'est Anne elle-même qui m'a invité à y penser, on est dans la transmission", explique le socialiste, alors que l'article se fait l'écho de rumeurs qui le verraient occuper la mairie à la faveur d'une candidature d'Anne Hidalgo à l'Elysée en 2022, ou bien si elle abandonnait son mandat après les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Emmanuel Grégoire peut se targuer du soutien de l'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui le qualifie dans les colonnes du M de "type intelligent, vif, fidèle, gentil". Bertrand Delanoë voit aussi chez lui quelqu'un "d'ambitieux, mais ce n'est pas un défaut".

Emmanuel Grégoire avait été élu premier adjoint à la mairie de Paris en septembre 2018, après la démission fracassante de Bruno Julliard.

FB avec AFP