BFMTV

Notre-Dame: le sauvetage de l'édifice "s'est joué en 15-30 minutes"

Laurent Nunez, secrétaire d'Etat à l'Intérieur.

Laurent Nunez, secrétaire d'Etat à l'Intérieur. - BFMTV

Les pompiers, mobilisés depuis lundi soir pour éteindre l'incendie de Notre-Dame, sont venus à bout des flammes tôt ce mardi. Endommagée, la structure de la cathédrale présente des signes de "vulnérabilité", a déclaré Laurent Nunez.

La structure de Notre-Dame de Paris "tient bon" après l'incendie qui a ravagé la cathédrale mais des "vulnérabilités" ont été identifiées dans l'édifice notamment au niveau de la voûte, a déclaré ce mardi le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nunez. 

Cette analyse a été faite lors d'une réunion d'experts, regroupant notamment des architectes de la préfecture de police et des bâtiments de France.

Travaux de sécurisation

"L'incendie c'est terminé, maintenant la préoccupation principale (...) c'est s'assurer que l'édifice ne va pas connaître de failles", a déclaré Laurent Nuñez devant la presse. 

"Un pignon du transept nord doit également être sécurisé", a déclaré le secrétaire d'État, ce qui a conduit à l’évacuation de cinq immeubles d’habitation à proximité, rue du cloître, pendant au moins 48 heures, soit le temps des travaux de sécurisation à l'intérieur.

Ambre Lepoivre avec AFP