BFMTV

Municipales à Paris: après le ralliement de Mahjoubi, Villani récuse toute "tractation politicienne"

Mounir Mahjouni a annoncé ce mercredi soutenir la candidature du mathématicien.

A une semaine de l'audition des candidats LaREM à la mairie de Paris par la commission nationale d'investiture, Mounir Mahjoubi a annoncé ce mercredi se retirer de la course se rallier à la candidature de Cédric Villani. Ce dernier félicite un "accord de fond", loin de "tractations politiciennes". 

"C'est l'avantage des campagnes", a expliqué sur notre antenne Cédric Villani. "C'est l'occasion de discuter de fond, de se voir, de débattre. Nous avons eu une longue conversation avec Mounir Mahjoubi et nous avons décidé que, dans ce combat, c'est moi qui porterais un projet avec nos deux marques."

Un "accord sur le fond"

Le candidat à l'investiture LaREM pour la mairie de Paris a insisté sur le fait que cet accord sur des idées communes entre les deux hommes, et n'est pas le fruit de "tractations politiciennes".

"Ce qui est important, c'est que nous nous accordons sur le fond. Cet accord ne se fait pas sur des tractations politiciennes. Cet accord se fait sur le fond avec des idées. Cela dessine un rassemblement large et qui a vocation à s'élargir encore", a affirmé Cédric Villani. 

Dans Le Parisien, Mounir Mahjoubi s'était justifié expliquant que "ces derniers mois, à l'occasion de la campagne pour les élections municipales", les deux hommes avaient "eu l'occasion de se rapprocher, de formuler des propositions qui étaient très souvent convergentes". Selon lui, ce projet commun est par ailleurs "le seul" qui peut "permettre de battre Anne Hidalgo." "Comme on porte les mêmes valeurs, il ne fallait pas gâcher les choses et être capable de les faire entendre le plus fort possible", a-t-il expliqué.

Cyrielle Cabot