BFMTV

Municipales 2020: à droite, la candidature de Rachida Dati à la mairie de Paris ne fait pas l'unanimité

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Chez les Républicains, certains déplorent une personnalité "trop clivante".

Elle a été la première, chez les Républicains, a annoncer son souhait de se porter candidate à la mairie de Paris. Samedi dernier, Rachida Dati, actuellement maire du 7ème arrondissement, s'est dite "intéressée" par l'Hôtel de Ville. 

L'ancienne garde des Sceaux a ainsi pris de surprise les Républicains, chez qui cette annonce ne fait pas l'unanimité. Si certains saluent "une personnalité forte" et reconnaissent "des qualités", d'autres refusent que "cette personnalité clivante" ne se porte candidate. "C'est une personnalité trop clivante pour rassembler une droite désunie" confie ainsi un élu, qui a souhaité resté anonyme, au micro de BFM Paris.

"Oui elle a du caractère, c'est cela qui la rend clivante."

 "Rachida Dati a des qualités que l'on connaît: la pugnacité, le dynamiste et l'entrain. Après, a t-elle toutes les qualités? Ce sera aux Parisiens de le dire" défend de son côté Jean-Pierre Lecoq, maire LR du 6ème arrondissement.

"Paris est la capitale de la France. C'est une grande ville et un grand budget. Il faut le gérer avec intelligence, pour le bien des Parisiens et pour l'image de la France", explique, quant à lui, Yves Pozzo di Bargo, sénateur UDI et proche de Rachida Dati. "On a besoin de gens qui ont de l'expérience. Rachida Dati est maire du 7ème arrondissement depuis deux mandats. Et c'est une excellente maire." Et pour le sénateur d'ajouter: "Oui elle a du caractère, c'est cela qui la rend clivante. Mais c'est aussi cela qui lui permet de si bien avancer sur plusieurs dossiers." 

Avant d'être officiellement candidate, Rachida Dati devra passer la commission d’investiture programmée à l’automne prochain et donc rassembler autour de son nom. 

Un "coup politique"?

Selon plusieurs sources, cette candidature de Rachida Dati cacherait un "coup politique". Cette dernière, candidate aux élections européennes souhaiterait être mieux placée dans la lite des Républicains. Elle viserait la sixième place.

Cyrielle Cabot