BFMTV

Michèle Alliot-Marie ne passera pas par la primaire pour se présenter en 2017

-

- - John Thys - AFP

C'est désormais officiel, Michèle Alliot-Marie sera candidate à l'élection présidentielle, sans passer par la case primaire. Sur son compte Twitter, l'ancienne ministre de la Défense, de l'Intérieur, des Affaires Etrangères et de la Justice publie un texte dans lequel elle explique ses ambitions et promet un projet rassembleur. 

Sans passer par la case primaire

Dans ce texte, sobrement signé "M", l'ex-présidente de l'UMP annonce renoncer à la primaire pour se présenter directement au premier tour de l'élection présidentielle.

"Pour ma part, je ne participerai pas à un exercice interne de primaires organisées par un parti, fût-il l'héritier de celui que j'ai eu l'honneur de présider" écrit l'ancienne ministre.

MAM estime en effet que "le président de la République doit être (...) au-dessus des partis. C'est pourquoi les candidats (...) ne sauraient être désignés ou présélectionnés par un parti".

En présentant sa candidature hors parti, Michèle Alliot-Marie espère présenter "un véritable projet présidentiel" qui "devra fixer un cap permettant le rassemblement le plus vaste possible" et "rendre à la France sa grandeur". 

P.A.