BFMTV

Menace d'inondations : 250 personnes évacuées à titre préventif en Côte-d'Or

-

- - -

Environ 250 personnes vont être évacuées « à titre préventif » vendredi soir en Côte-d'Or, à cause des menaces de crues. Les fortes pluies font gonfler les cours d'eau dans plusieurs départements du centre-est. État des lieux.

Environ 250 personnes vont être évacuées « à titre préventif » vendredi soir en Côte-d'Or, près du lac de Pont-et-Massene qui menace de déborder, a annoncé la préfecture. Ce sont les habitants de Semur-en-Auxois, Genay, Pont-et-Massene, Millery et Saint-Euphrone qui vont être évacués par les mairies et les services de gendarmerie, détaille la préfecture. La montée des eaux du lac de Pont ralentit, mais les précipitations se poursuivaient vendredi soir, ce qui a motivé la décision du Préfet.
L'eau du lac de Pont-et-Massene, régulé par un barrage, montait de 3 centimètres toutes les quinze minutes vendredi après-midi selon les gendarmes. Plus tôt dans la journée, le préfet avait déclenché une « alerte rouge » et avait activé le centre opérationnel de défense et mobilisé les services de secours et les forces de l'ordre en vue d'une évacuation.

L’équivalent d’un mois de précipitations en 12h

La Côte-d’Or a été placée en vigilance orange jeudi pour risque de crues, par Météo France, comme 9 autres départements du centre-est. Les pompiers de Côte d'Or ont été très fortement mobilisés vendredi, avec près de 300 interventions, et « une centaine en attente » en fin de journée.
En Saône-et-Loire, où il est tombé en 12 heures l'équivalent d'un mois de précipitations, la préfecture a fait état de 210 interventions de pompiers. Pas d'inquiétude pourtant, a assuré le sous-préfet, « la situation est entièrement sous contrôle et l'eau sera absorbée dans les heures ou les jours à venir ». Plus au Sud, les départements de Rhône-Alpes ont également connu de fortes précipitations depuis jeudi, notamment le nord de l'Isère, où la Sevenne est sortie de son lit, provoquant quelques dégâts sur des routes secondaires, a expliqué le maire de Vienne, Jacques Remiller. Les départements de l'Ain, de l'Isère, du Rhône et de la Loire, où les pluies ont cessé progressivement vendredi, n'étaient plus placés en vigilance orange vendredi soir.

Philippe Gril avec AFP